P1010769

Dans l’engourdissement inévitable de Madame Nature

Dans le ralentissement programmé de ses mouvements

Dans le silence ouaté de ses paysages

Dans le calme touchant le surnaturel

Dans la fragilité transparente du moindre flocon

Dans l’éphémère brillance de toute trace sur la neige

Dans le froid glacial du sifflement de la bise

Dans l’âme de l’arbre dénudé face à l’Hiver…

Je suis mon propre refuge

 

Doriane Ryckman Neuville

Tous droits réservés

peinture et ajoutis sur bois et cadre bois 57x57