lundi 25 juin 2018

"Imaginons..." Mots (NoirNuit)

                                             IMAGINONS …

Et si la NEIGE était NOIRE d’encre

Serait-ce l’envers de ce décor féerique ?

L’enfer derrière l’enchantement ?

La magnificence du BLANC

Détrônée par l’éclat anthracite

L’Hiver étendrait son manteau négatif

L’or BLANC devient or NOIR …

                                            IMAGINONS …

neigenoire

Les maisons endormies, comme emprisonnées

Dans un paysage sombrement fantastique

Aux fenêtres, les lumières brilleraient

D’un autre éclat bien plus magique

Aurait-on autant envie de rêver

Face à cette solennelle obscurité ?...

                                                     IMAGINONS…

A gros flocons, ambiance surréaliste

Horizon impossible à repérer

Cette « NEIGE » paralyserait-elle nos cinq sens

Ou les aiguiserait-elle différemment ?...

                                            IMAGINONS…

 

 

Le plaisir des flocons

Qui fondent sur notre peau

L’atmosphère silencieuse

 Qui apporte la sérénité au plus profond de notre âme

La joie ferait-elle place

A une sensation d’inquiétude insidieuse, pesante ?...

                                               IMAGINONS…

L’Hiver nous irait-il comme un gant NOIR ?

Est-ce que nous broyerions plus de NOIR ?

Nos idées seraient-elles plus claires ou plus NOIRES ?

                                      N’IMAGINONS PAS…

Serait-ce la NUIT qui tombe

Pour envelopper la Terre

Du linceul de la NUIT des Temps ?...

                            N’IMAGINONS SURTOUT PAS !!....

 

Doriane Ryckman Neuville Auteure

 


vendredi 22 juin 2018

"Premières Larmes d'Automne"... Toile et Mots...

                      Premières Larmes d’Automne

L’Automne, saison si riche en AtmosFéerie et couleurs

Avec un rayon de soleil, peut réchauffer les cœurs

Les fleurs se donnent en spectacle à nos yeux

Les feuilles virevoltent, semblent tomber des cieux

Ces rouges flamboyants attisent nos regards

Dame Nature, Reine des Artistes, déploie tout son Art…

premièreslarmesdautomne

Pourtant, cet Automne, justement celui-là

Une Elle, une b’Elle, passe un cap particulier

En pleurs, mélancolique, penchée sur son passé,

Ses larmes, perles de Vie, tombent tout bas

Noyant ses souvenirs d’hier, ses rêves de jeunesse

Emportant ce Temps où Elle vibrait sous les caresses…

 Ce Temps n’a eu que l’impact de la rendre encore plus b’Elle

Sa jeune beauté a fait place à des charmes irradiants

Un attrait raffiné, un magnétisme et un sourire époustouflant

Que chaque Il  s’y grise d’une ivresse émotionn’Elle,  obsessionn’Elle

             Pour cette Elle en détresse

                Nul besoin de SOS

            L’Amour était et est son unique bouée

            De toutes ses forces, Elle s’y est toujours agrippée

            Et, sans aucun doute, Elle se sait sauvée

            Ses Larmes d’Automne coulent en toute sérénité…

 (Des Racines à la Liberté)

toile acrylique et ajoutis 60x60

samedi 16 juin 2018

"IDEES NOIRES"... Toile et Mots (Des Racines à la Liberté)

                  IDEES NOIRES

Tourner toutes ces pages et écrire, à l’encre du Bonheur, les mots d’une nouv’Elle Vie…

Réussir à passer entre les mailles serrées d’un noir filet qui m’emprisonnait…

Regarder, dans les miroirs, le reflet serein de c’Elle qui ne croyait plus en Elle…

Gommer,  en les acceptant,  les douleurs vives qui m’ont tant bouleversée…

Créer, de toutes pièces et avec brio, un scénario qui vibre aux Sentiments nouveaux…

Jeter, aux oubliettes , remords et regrets tenaces qui n’ont plus lieu de garder leur place…

Avancer, pas à pas, dans ce dédale compliqué et trouver la sortie ensoleillée…

 

P1000036

Imaginer mon Univers parsemé d’étoiles d’Amour et de Joies… et le réaliser…

Piétiner, avec Volonté, le retour des idées sombres si habiles à reprendre le dessus à la moindre faiblesse…

Recadrer les mauvaises habitudes qui s’étaient ancrées, si bien ancrées, sans intention d’être délogées…

Prendre sous mon ELLE protectrice, ce fragile, si fragile Espoir, cette b’Elle Espérance…

                Ma Vie …qui revient … à la Vie…

 

                               Doriane Ryckman Neuville Auteure

mercredi 13 juin 2018

Citation 14...Arbre

"Contemple, jeune fille, la patience des arbres qui attendent debout que tout leur soit donné, leurs branches étendues comme des bras de mendiants. Ils attendent en pauvres pour combler ensuite de ce qu'ils ont reçu les autres créatures.

Relève, jeune fille, tes yeux aux paupières endolories de larmes, apprends à voir de nouveau, contemple la patience des arbres, eux qui veillent sans fin, de l'aube à la nuit et de la nuit au jour, leurs branches dressées comme des bras d'hommes en prière.

Reçois cette patience, car même de cela, ils font don. Accueille cette patience, elle est humilité, douceur et prodigalité. Elle est un pur amour, aux racines noueuses et tordues de souffrance. Elle est une oraison." Sylvie Germain (extrait de "Immensités")mendiantscopy

vendredi 1 juin 2018

"Du Fond de la Nuit"... Toile et Mots (Des Racines à la Liberté)

P1030457

                                           Du Fond de la NUIT

Tu renais enfin,  NUIT NOIRE, ma douce

Tu reviens à chaque fin du Jour qui se meurt

Je t’espère avec impatience, avidité

Je t’attends fébrilement, fiévreusement

J’ai soif de la profondeur de ton ciel nocturne

Aucune angoisse face à tes ténèbres

Tu m’emportes, consentante, dans ton obscurité

 

Dans ton NOIR brillant

Pétillent des Poussières de Lune

Dans ton NOIR mat inquiétant

Je retrouve mes peurs enfantines

Mes démons intérieurs me frôlent

Mon inconscient brise les chaînes

Etrange ! Envoûtant !

Abandon ! Humilité !

Mon imaginaire

Petits points BLANC NEIGE

En contraste avec ton NOIR princier

Me donne cet équilibre invisible

Cette harmonie imperceptible

Cette sensibilité omniprésente, puissante

Qui me renvoie au Mystère de la Vie…

                                Doriane Ryckman Neuville Auteure

acrylique et ajoutis

toile 60x50

P1030459


lundi 14 mai 2018

"HEUREUX DENOUEMENT"... Toile et Mots(Des Racines à la Liberté)

              HEUREUX   DENOUEMENT

Dans ce dédale des Chemins de Vie

Noirs, Blancs, Gris

Nuancés des lignes d’Avenir

                       des lignes de Cœur

                                   des lignes d’Amour

P1030451

 

P1030449

 

Tons dorés, argentés

Qui se croisent, s’entrecroisent

Comme liens du Passé

     Passages obligés voulus ou pas

     Ininterrompus ou cassés

Nos métamorphoses en Symboles Papillons

Guident nos pas hésitants ou rassurés

S’accrochent aux Fils du Temps

Sans s’effilocher

Sans s’effaroucher

Des aléas griffures

      Et nous mènent

     Par des voies directes ou détournées

A la Croisée

De nos Chemins de Vie…

 

Doriane Ryckman Neuville Auteure

                                          toile "Volent en tous Sens" 

                                          huile et ajoutis 60x70

                                   encadrement carton réalisé par mon mari

vendredi 11 mai 2018

"ET..." ... Mots (Frénésie de Blancs)

……

 

Et…..

 Le bonheur de glisser pour pouvoir me raccrocher à toi qui m’ouvrais les bras…

Toi qui, de ton regard, m’ouvrais aussi les portes du plaisir à venir…

marchespersonb

Ces marches, glissantes, avaient pour but de stabiliser nos rêves, nos envies d’être deux…

Le froid était notre allié, l’ami qui nous unissait dans cette quête d’amour…

Le silence glacial était le prélude à une explosion de mots qui nous enflammerait…

Je t’aimais à ce moment précis et je savais que chaque saison aurait le pouvoir de nous ensorceler encore et toujours…

 

…….

Doriane Ryckman Neuville Auteure

photographie personnelle

samedi 5 mai 2018

"Prison"... Mots (Frénésie de Blancs)

PRISON

 

Hiver, je te laisse derrière les barreaux de ta prison

Prison toute éphémère, cela va  de soi

Tu te résigneras à emmitoufler ton froid

A gommer le bal des grêles, grésil, frimas et glaçons

Tu effaceras toutes tes nuances de Blancs

Pour céder la place au doux renouveau

Tu donneras le feu vert à son épanouissement

h8

 

Hiver, enferme-toi, tu n’as plus le choix

Le souffle timide du printemps est au coin du bois…

 

Doriane Ryckman Neuville Auteure

photographie personnelle

lundi 30 avril 2018

"Cauchemar"...(mots)... Noir Nuit

           Cauchemar

 

Quand le total Noir ténèbres

L’emporte brutalement sur le doux soir

Tous les démons de la Nuit

Agressent bien jusqu’après minuit…

Furieux, ils happent de leurs doigts griffus

Les Papillons voletant au clair de lune…

Grimaçants, ils cognent sans ménagement

Aux fenêtres embuées de rêves…

 

 

PONTCIRQ3 (1)

 

Ricanant des sourires hideux

Ils chiffonnent les petits papiers d’espoirs…

Effroyables sous les paupières closes

Ils se délectent des angoisses crescendo…

 

Ils sont les Démons Noirs

De nos Nuits Blanches

 

Doriane  Ryckman  Neuville  Auteure

Tous droits réservés

photographie personnelle manipulée

dimanche 15 avril 2018

"Douce Attente"... Mots

Douce Attente…

Vêtue de ce pull si moelleux emprunt de ton odeur qui me chavire les sens

Enroulée dans ce parfum aux effluves enivrantes de nos enlacements grisants

Protégée par les souvenirs de nos échappées dans les chemins de neige

De nos baisers volés sous les branches des sapins qui nous saupoudraient de sucre glacé

Hypnotisée par la danse des flammes écarlates

Qui rejouent nos étreintes brûlantes

Qui se dénouent et se renouent de passion

Qui se lèchent et se pourlèchent

Qui s’enroulent et se caressent…  flammèches

flamme

Eblouie par l’éclat de ce paysage immaculé

D’aucune douleur terni

D’aucune trahison altéré

D’aucun doute obscurci…

                                   Face à tout ce Blanc

                                                    Habillée  chaudement

                                                                                Je me mets à nu…

Il fait froid dehors

                            Veux-tu bien fermer la porte mon Amour ?...

 

Doriane Ryckman Neuville Auteure

photographie personnelle