mardi 21 mars 2017

Nos Cinq Sens et l'Hiver... Mots Doriane Ryckman

                                                                                            Nos Cinq Sens et l’Hiver

Quelle est votre relation corpor’Elle à la Neige ?

Pour chaque Elle ou Il, une histoire sûrement bien singulière…

Réveiller son âme d’enfant pour revivre cette joie naïve… et la savourer aujourd’hui… tous les Sens en éveil… avec un brin de nostalgie…

Saisir le souffle piquant du vent glacial sur le visage et retirer ses gants de laine pour toucher la délicatesse éphémère des blancs flocons… tenir cette poignée de Neige… puis quelques gouttes d’eau… puis… rien…

Ecouter, sous les pieds, le craquant de la Neige durcie ou le silence serein de ses larmes blanches…

PICT0002

Goûter, sur le bout de la langue, la saveur fondante aussi fraîche qu’une crème glacée… boire cette magie…

Sentir le parfum particulier qui picote le nez, l’ambiance familière de l’enfance qui remonte… respirer cette pureté…

Mais, le Sens qui prend tout son éclat est la vision éblouissante de cette blancheur immaculée… le regard se pose sur les traces de Vie et fait place à l’Imaginaire… les yeux se plissent face à cette confusion entre Ciel et Terre…

Et rester humble !

Pour emmener, avec Soi ,ce luxe merveilleux, fantastique… cultiver son Jardin d’Hiver… et se fondre dedans…

Doriane Ryckman Neuville

Tous droits réservés

extrait d'une de mes toiles


jeudi 9 octobre 2014

"Dessous Féeminins" toile et texte Doriane Ryckman Neuville

dessousfemininsfiliDESSOUS FEEMININS

Il est une tradition, dans un pays,

Qui dit de brûler des Dessous Rouges

A la St Valentin, jour fête de la fougue

Pour donner, aux sentiments, longue vie...

Faire partir en fumée

Ce qui est du sexe un secret

Eh! Bien! Moi, je l'ai fait!!

Mais quand ces Dessous ont la grâce du noir

Mariés à l'argent pour l'érotisme d'un soir

Affriolants, affriandants, appétissants

Ils attirent, dans leurs dent'Elles, l'Amant...

Et, ce n'est pas pour rien, qu'ils sont l'Atout

L'Arme Fatale, la Parure Fantasme... ces Dessous!

Quand le corps s'en empare, s'en pare

L'Autre, qui aime, n'a plus qu'un regard

L'Amour emporte alors ces deux êtres

Dans un tourbillon qui ne doit plus rien au par'être...

Dessous, dîtes-nous tout, sans vous consumer

L'avant, le pendant, les espoirs d'après

Si seulement vous pouviez, de nos envies, parler

Vous, sublimes Dessous de nos cartes à jouer...

           Doriane Ryckman Neuville Auteure

Posté par SITUMOSES à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,