vendredi 22 mars 2019

Le Corset... Fougue de Mots

Le Corset

Comme l’oiseau qui a fui

                  D’entre les barreaux

Les senteurs de l’Aventure

                  Effluves aguichantes

Invitations épicées aux rêves

                  Voyage aller retour

Elle est prête à s’offrir

Des frissons inattendus

Une liaison échevelée

Un ticket pour exister…

                   Mais…

Il rentre et lui offre

Un joli corset noir de rouge lacé

corset2

Histoire de remettre un peu en cage

La b’Elle qui a pris trop de libertés !...

                    Doriane Ryckman

image du net


jeudi 14 février 2019

St Valentin... Mots...

NOUS 004

Pour les sceptiques, récalcitrants, perplexes, blasés, indifférents…

Je souhaite que mon idée fasse son chemin en disant que :

Le jour particulier de la St Valentin

Est le point sur le i du verbe aimer…

Les lettres de ce mot se tracent au jour le jour

Se bouclent de petites tendres attentions

S’enroulent de frissons fous amoureux

Enjambent les vilaines contrariétés

Se courbent sous les charmants désirs…

Le point s’affiche haut et fort

Discret ou extraverti

Réservé ou expansif

Silencieux ou démonstratif

Délicat ou exubérant

Sobre ou généreux… Comme bon vous semble…

Sublime les tendres regards

Eblouit la pénombre des nuits

Etincelle comme neige au soleil

Diffuse ce parfum d’Amour

Qui fait que des êtres se trouvent et s’unissent

De l’aube à la tombée du jour

Chaque jour…

Doriane Ryckman Auteure

Tous droits réservés

jeudi 20 décembre 2018

Tons de Blancs... Frénésie de Blancs

TONS DE BLANCS

Comme une envie irrésistible et tenace de s’entourer de Blancs

De la fin de l’automne au début du printemps

Blanc brillant où se reflètent les lumières de la nuit

Blanc mat tapi à l’ombre d’un jour bien gris

Blanc pailleté d’un bal de flocons étoilés

Blanc nuancé de fards grisaille entrelacés

blancsmoi

Chemise de soie échancrée… audacieux Blanc

Dessous satin délicatesse… transparent Blanc

blancsmoi2

Robe dent’Elles au vent… bucolique Blanc

Chandail à même la peau… moelleux Blanc

Et bien au-delà des jours d’Hiver

Ces tons de Blancs, blancheur des matières

Ce cocon, cette douceur

Antonyme de noirceur

Synonyme de bonheur

Effleure les pensées

blancsmoi3

En caresses d’aimer…

Doriane Ryckman Neuville

Tous droits réservés

dimanche 18 novembre 2018

S'aimer... Fougue de Mots

                     S’aimer : évident

           Plaire à l’Autre : essentiel

                      Etre Soi : vital

Savoir tourner, sans regrets, quel que soit l’âge, les pages du Livre de sa Vie…

Prendre de chacune d’elles : des graines de malice et d’insouciance ; des soupçons de doute, d’inquiétude et de chagrin ; à foison des rires, des bonheurs, de l’amour ; des émotions à fleur de peau sans oublier les souvenirs, de la fantaisie, l’ouverture d’esprit et l’érotisme…

La beauté se tisse peu à peu…

vie7photographie personnelle

Les pages sont empreintes de philosophie, de bien-être, de temps pour les autres et pour soi, de nature, d’harmonie, de charme… en passant par une allure personn’Elle qui se marie avec un regard du cœur, des rides qui se dessinent, un sourire qui séduit et une aura qui dit « J’ai confiance en moi ».

Danser avec ses métamorphoses…

Mises bout à bout, toutes ces sensations créent la Femme d’aujourd’hui, une Femme qui s’épanouit…

C’est cela  «  être b’Elle » !

Et le lire dans les yeux de son Il, de ses enfants et de c’Elles et ceux qui marchent sur le même chemin…

Doriane Ryckman Neuville Auteure

vendredi 22 juin 2018

"Premières Larmes d'Automne"... Toile et Mots...

                      Premières Larmes d’Automne

L’Automne, saison si riche en AtmosFéerie et couleurs

Avec un rayon de soleil, peut réchauffer les cœurs

Les fleurs se donnent en spectacle à nos yeux

Les feuilles virevoltent, semblent tomber des cieux

Ces rouges flamboyants attisent nos regards

Dame Nature, Reine des Artistes, déploie tout son Art…

premièreslarmesdautomne

Pourtant, cet Automne, justement celui-là

Une Elle, une b’Elle, passe un cap particulier

En pleurs, mélancolique, penchée sur son passé,

Ses larmes, perles de Vie, tombent tout bas

Noyant ses souvenirs d’hier, ses rêves de jeunesse

Emportant ce Temps où Elle vibrait sous les caresses…

 Ce Temps n’a eu que l’impact de la rendre encore plus b’Elle

Sa jeune beauté a fait place à des charmes irradiants

Un attrait raffiné, un magnétisme et un sourire époustouflant

Que chaque Il  s’y grise d’une ivresse émotionn’Elle,  obsessionn’Elle

             Pour cette Elle en détresse

                Nul besoin de SOS

            L’Amour était et est son unique bouée

            De toutes ses forces, Elle s’y est toujours agrippée

            Et, sans aucun doute, Elle se sait sauvée

            Ses Larmes d’Automne coulent en toute sérénité…

 (Des Racines à la Liberté)

toile acrylique et ajoutis 60x60


vendredi 11 mai 2018

"ET..." ... Mots (Frénésie de Blancs)

……

 

Et…..

 Le bonheur de glisser pour pouvoir me raccrocher à toi qui m’ouvrais les bras…

Toi qui, de ton regard, m’ouvrais aussi les portes du plaisir à venir…

marchespersonb

Ces marches, glissantes, avaient pour but de stabiliser nos rêves, nos envies d’être deux…

Le froid était notre allié, l’ami qui nous unissait dans cette quête d’amour…

Le silence glacial était le prélude à une explosion de mots qui nous enflammerait…

Je t’aimais à ce moment précis et je savais que chaque saison aurait le pouvoir de nous ensorceler encore et toujours…

 

…….

Doriane Ryckman Neuville Auteure

photographie personnelle

dimanche 15 avril 2018

"Douce Attente"... Mots

Douce Attente…

Vêtue de ce pull si moelleux emprunt de ton odeur qui me chavire les sens

Enroulée dans ce parfum aux effluves enivrantes de nos enlacements grisants

Protégée par les souvenirs de nos échappées dans les chemins de neige

De nos baisers volés sous les branches des sapins qui nous saupoudraient de sucre glacé

Hypnotisée par la danse des flammes écarlates

Qui rejouent nos étreintes brûlantes

Qui se dénouent et se renouent de passion

Qui se lèchent et se pourlèchent

Qui s’enroulent et se caressent…  flammèches

flamme

Eblouie par l’éclat de ce paysage immaculé

D’aucune douleur terni

D’aucune trahison altéré

D’aucun doute obscurci…

                                   Face à tout ce Blanc

                                                    Habillée  chaudement

                                                                                Je me mets à nu…

Il fait froid dehors

                            Veux-tu bien fermer la porte mon Amour ?...

 

Doriane Ryckman Neuville Auteure

photographie personnelle

lundi 2 avril 2018

Cheveux Blancs... Mots...

            Cheveux Blancs

Il s’est fait de beaux cheveux Blancs

Tout simplement, naturellement, comme ça

En traversant la Vie

Pourquoi lui… et pas Elle ?

Pourquoi un diktat l’obligerait-Elle à cacher ses fils d’argent ?...

 

En le regardant dans le Blanc des yeux

Elle lui pose la question de but en Blanc

Et, comme devant une page Blanche

Un court instant…Il a un Blanc…

Et ne sait que dire…

C’est écrit Noir sur Blanc

Depuis presque la Nuit des Temps !

Cette histoire est cousue de fils Blancs !

 

Il hésite, tantôt Blanc, tantôt Noir

Mais, comme Il se veut Blanc comme Neige

Et qu’Il souhaite sortir blanchi de ce piège

Il hisse le drapeau Blanc

En prenant sa Elle tout contre lui

« Je t’aime et t’aimerai, cheveux blonds ou cheveux Blancs

Je te laisse carte Blanche, ma b’Elle »

 

Et cette réponse marquera leur Amour d’une pierre Blanche !

 

            Doriane Ryckman Neuville Auteur

gil1

lundi 19 mars 2018

"Soirée..." Mots...

Soirée

Par la fenêtre, à travers les rideaux froncés

Un doux rayon de lune vient caresser

Blanc comme Neige, un coin de sa peau

Contrastant mélange avec ses dent’Elles

Son déshabillé Noir ébène, fines bretelles

Dans l’ensemble, mise en scène érotique, un tableau…

 

Elle se pelotonne dans les bras de son fauteuil

Comme au creux de son amant… absent

Tout en s’emprisonnant dans ses fourrures neigeuses

Au coin de l’âtre aux flammes entêtantes

Elle savoure cette soirée de bonheur en solitaire

Ses paupières ferment doucement son regard rêveur…

 

La Neige s’est mise à tomber, flocons pointillés…

h3

 

Doriane Ryckman Neuville Auteure

mercredi 14 mars 2018

La Mariée de l'Hiver... Mots

             La Mariée de l’Hiver

Dent’Elles Blanches de flocons insoumis

Recouvrent son corps d’un éclat immaculé

Et sculptent ses formes évocatrices

Dans des superpositions de Blancs vaporeux

Elle est vraie, sans artifices

Et, du fait de sa fragilité raffinée

Pure comme la Neige qui n’a pas touché le sol

Un souffle d’antan sur son voile de Mariée

Semble lui donner des ailes de pureté

Sa liberté d’âme, en absence d’entraves

Remue le Cœur de son Alter Ego

Son Il en contraste Noir Nuit

 

Et dans ce poudroiement scintillant

Avec gourmandise, ils se dévorent des yeux…

 

Doriane Ryckman Neuville Auteure (pour mes Filles)

Projet "Frénésie de Blancs"

Photographie personn'Elle

miroir5