mardi 10 janvier 2012

Prière aux Fées de la Terre: Mab, Viviane, Urgania

                         Pour obtenir la Richesse et le Bonheur

"Oh! Mères sereines du bonheur sur terre!

Fées des forêts, des bois, des plaines,

des campagnes et de la divine Mère Terre Gaïa,

Accordez un bon accueil à ma demande.66lvc31q

Vous êtes, chères Dames, l'âme de cette planète,

de la Nature vivante, du sol qui m'a donné la vie

et dans lequel mon corps reposera un jour.

Vous êtes mes racines. En vous, je puise

les forces vives et l'énergie de la Terre.

 

Ouvrez-moi, je vous prie,

les portes du Paradis sur Terre.

02bh1tnhEntourez-moi de Prospérité et de Bonheur.

Je promets de faire fructifier les dons

dont vous aurez la bonté de me combler

et d'en faire profiter mon prochain.

Je promets de respecter la Terre

et toute cette belle Nature

que Dieu nous a léguée

dans son Infinie Bonté.

 

Je sais que vous, divines Fées,

souhaitez ardemment exaucer

les souhaits des Hommes et me donner

tout ce que je souhaite recevoir.

Faites-moi la surprise de l'arrivée soudaine

d'une grande Richesse. Comblez-moi de Biens.

Que vos serviteurs, les Gnomes, Farfadets

et Lutins travaillent à mon Bonheur.

Soyez-en remerciées160

Oh! divines Fées de la Terre..."

(prière et images trouvées sur le net)

Posté par SITUMOSES à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


vendredi 23 décembre 2011

L'âme des Papillons

"Un jeune homme et une jeune femme, qui partageaient une grande passion pour le jardinage, s'étaient mariés.

Leur amour des plantes n'ayant d'égal que le plaisir qu'ils prenaient l'un avec l'autre, ils vécurent longtemps, heureux d'être ensemble.

La seule ombre à leur bonheur était qu'ils n'avaient pas d'enfant. Ce n'est que tard dans la vie qu'ils eurent enfin un fils.

Le couple mourut de vieillesse à quelques jours d'écart, l'un ne survivant pas au départ de l'autre. Leur fils, qui était encore un jeune garçon, devint responsable du jardin et il s'en occupa avec toute l'attention et le dévouement que ses parents lui avaient transmis.

Lors du printemps qui suivit leur décès, il observa chaque jour deux papillons.k0123539

Une nuit, il rêva que sa mère et son père erraient autour de leur jardin bien-aimé, inspectant les plantes qu'ils connaissaient si bien, pour voir comment elles prospéraient entre les mains de leur enfant. Soudain, le vieux couple se transforma en une paire de papillons. Ils continuèrent ainsi leur ronde, se posant sur chaque fleur.

78539-36bcLe lendemain, les deux papillons étaient toujours là, mais le garçon savait maintenant qu'ils contenaient l'âme de ses parents. Ceux-ci pouvant, sous cette apparence, continuer à profiter de l'oeuvre d'une vie entière."73170930

"(charmant conte japonais combinant la vertu bouddhique de piété filiale avec la croyance shintoïste que tout objet possède un esprit)"

 

trouvé sur le net ainsi que les images

Posté par SITUMOSES à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 15 décembre 2011

Pour obtenir l'Amour (prière aux Fées Mélusine, Esterella, Selkie)

"Oh! Fées cristallines, gracieuses et ondoyantes

qui habitez les eaux claires des fontaines,

les cascades, le lit des rivières, les étangs,

les lacs et la pluie du ciel.23jg51pu

Je veux, moi aussi,

devenir une eau féconde pour la terre

et mes semblables, et pleurer des larmes de joie

en recevant et en donnant l'Amour humain.

Je promets de respecter l'eau du ciel et de la terre.

Faîtes tomber sur moi une eau abondante

de perles et de fleurs d'Amour.

Que mon coeur s'ouvre à ce doux sentiment.

Que l'Eau d'Amour et de Vie se déverse sur moi

et autour de moi et comble mes jours.

Que vos serviteurs, Ondines et Ondins

travaillent à m'envoyer l'Amour que je sollicite.

Soyez-en remerciées

Oh! cristallines Fées de l'eau..."

 

Que cette belle prière puisse servir à celles et ceux qui en ont besoin!

(trouvée sur le net ainsi que l'image)

Posté par SITUMOSES à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 17 décembre 2009

Le pays des Fées(texte)

"Il est moins éloigné qu'on le croit ou qu'on le dit.
Sans doute est-il ailleurs, mais, certes pas dans le passé; plutôt dans notre présent, dans un éternel présent...
Ni lois, ni frontières pour nous l'interdire car ses accès multiples nous sont offerts à chaque instant.
Il suffit que cet instant soit privilégié, magique:
un réveil suscité par un duvet d'oiseau lors d'une sieste forestière,
trouver des fraises des bois emperlées de rosée par l'aurore,
la mélodie espiègle susurrée par la source,
l'arrêt imprévu d'un grand concert d'oiseaux,
le rayon d'or posé par le soleil sur l'arête du roc,
le grondement amical du grand chêne et la ronde des champignons,
le courant d'air qui anime d'une lente danse les traînées de brumes sur la rivière,
le frétillement des paillettes de lune sur le lac et les notes de harpe perçues au coeur du ressac marin...

La liste serait longue de ces moments précieux qui entrouvrent le voile et nous permettent d'entrer au Pays des Fées."
(? trouvé sur le net)

Posté par SITUMOSES à 19:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 22 novembre 2009

Les Fées(texte)

"Par delà les nuages, derrière l'immense manteau d'étoiles,
ou cachées dans les clairières à l'ombre des bruyères,
dans l'eau des étangs, dans le souffle du vent,
dans les fleurs de nos jardins, dans la rosée du matin...
vivent nos amies les Fées.
Elles sont rares, elles sont douces, elles sont discrètes.
Elles virevoltent par-ci et par-là, tels des papillons,
délivrant sur leur passage... un peu de leur poudre magique.
"Gardiennes angéliques de tous nos états d'âme,
elles veillent sur nous, nous protègent, nous guident vers l'Eveil
pour faire des Hommes, des Responsables de la Terre.
Ce qu'elles nous demandent, par-dessus tout,
c'est de ne pas se laisser aller à la morosité,
de garder notre coeur dans la paix et la sérénité,
de s'ouvrir aux autres et d'apprendre à aimer,
de ne pas juger et surtout de savoir pardonner,
de respecter la Nature et toute sa beauté,
de faire, tout simplement, de ce Monde, un Jardin Enchanté."

                          Fée Nolwenn (trouvé sur internet)

Posté par SITUMOSES à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]