"Il fera longtemps clair ce soir, les jours allongent. La rumeur du jour vif se disperse et s'enfuit... Et les arbres, surpris de ne pas voir la nuit... Demeurent éveillés dans le soir blanc et songent..." (Le coeur innombrable, Anna de Noailles)

89nb