"Coupé de toute communication, il déchiffre la langue des arbres. 

Libéré de la télévision, il découvre qu'une fenêtre est plus transparente qu'un écran."

Sylvain Tessons (Dans les forêts de Sibérie)nb1